Mes huiles de l'été

L'huile de coco : elle sent bon les vacances !

On peut l'appliquer sur cheveux secs, frisés ou abimés en masque protecteur ou sur le corps pour nourrir la peau sèche après la plage, sans oublier la protection solaire indispensable avant toute exposition au soleil !

Monsieur appréciera ses propriétés cicatrisantes, c'est un excellent baume après rasage !

L'huile essentielle de lavande aspic

Calmante et cicatrisante, c'est l'huile essentielle des marcheurs : utile pour les piqûres, les brûlures et les ampoules des randonneurs. Utilisée pure localement sur une piqûre d'insecte ou une ampoule : elle cicatrise, apaise la douleur et l'inflammation

Mon huile réparatrice après-soleil :

30 gouttes d'HE lavande aspic + 15 ml de macérat de calendula + 15ml huile végétale de rose musquée

L'huile essentielle de Citronnelle de Java

Très utile en été car elle éloigne les moustiques, elle apaise les démangeaisons en cas de piqûre et peut alors être utilisée en association à l'huile essentielle de lavande aspic

Son action anti-inflammatoire permet également de soulager les douleurs et courbatures des randonneurs

On l'utilise en diffusion contre les moustiques. En massage sur la peau, elle doit toujours être diluée dans une huile végétale pour éviter tout risque d'irritation cutanée

Elle peut être remplacée par sa "jumelle": l’huile essentielle d'eucalyptus citronné

L'huile essentielle d'hélichryse italienne ou immortelle

L'huile précieuse des traumas : anti-hématome, anti-inflammatoire

Un conseil : toujours l'avoir avec soi en cas de besoin...

Mon mélange "Piqûres d'insectes" pour un soulagement rapide

Réaliser le mélange suivant dans un flacon :

30 gouttes HE de lavande aspic + 10 gouttes HE eucalyptus citronné + 5 gouttes HE hélichryse + 2 gouttes HE de menthe poivrée

Appliquer 1 ou 2 gouttes du mélange pur sur la piqûre et renouveler les applications si nécessaire

 

aromathérapie-1030x687.jpg
Les conseils figurant sur ce blog ne se substituent en aucun cas à une consultation médicale qui seule permet de poser un diagnostic et d’apprécier la gravité d’une pathologie. Aromsformation dégage toute responsabilité quant aux conséquences de l’utilisation inappropriée ou non de l’ensemble des informations données sur ce blog et rappelle que l’usage de l’aromathérapie est en principe contre-indiqué chez les femmes enceintes ou allaitantes, contre-indiqué ou déconseillé chez les très jeunes enfants, les personnes asthmatiques, épileptiques, allergiques sans l’avis préalable d’un médecin spécialiste en aromathérapie.